Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Faculté des Sciences et Techniques de Fès - Laboratoire : Systèmes Intelligents, Géoressources et Energies Renouvelables (SIGER)

Laboratoire : Systèmes Intelligents, Géoressources et Energies Renouvelables (SIGER)

Laboratoire : Systèmes Intelligents, Géoressources et Energies Renouvelables

Directeur:Pr Ali AHAITOUFali.ahaitouf@usmba.ac.ma
Directeur adjoint:Pr Saâd Bennani Dossesaad.bennanidosse@usmba.ac.ma

Présentation du laboratoire :

Les chercheurs, membres de ce porjet ont décidé de se regrouper pour constituer le laboratoire qui porte le nom : Systèmes Intelligents, Géoressources et Énergies Renouvelables, dont le projet fédérateur porte la devise suivante :

Une recherche de qualité et une excellence opérationnelle au service d’un développement durable, d’un environnement préservé, d’un potentiel humain qualifié et d’une production de connaissances de haut niveau

Le laboratoire regroupe plusieurs compétences allant de la physique fondamentale, du génie électrique avec toutes ses variantes en passant par le génie énergétique, les mathématiques appliquées, l’informatique  jusqu’à la géophysique et la géologie pour constituer un consortium qui traitera les thématiques liées aux géo-ressources, aux énergies renouvelables et aux systèmes intelligents et leur sécurisation .

Le défi que nous devons relever est de pouvoir travailler collectivement sur les sujets de recherches transversaux d’intérêt commun et d’utilité nationale et internationale. En effet des secteurs vitaux tels que les énergies, l’agriculture intelligente, la prospection minière, les géo-ressources et la géophysique ont des champs d’investigations nationales, voire à l’internationale pour des investigations plus spécialisées. Ces disciplines, en bénéficiant de compétences locales dans les matières telles que l’électronique, les systèmes embarqués, l’intelligence artificielle, les énergies renouvelables et avec des moyens matériels adéquats, peuvent progresser rapidement et aboutir à de nouveaux champs de recherche scientifique appliquée, innovants à fortes retombées nationales autant sur la formation que sur le développement.                                                                                                               

Thématiques de recherche : elles sont au nombre de quatre:

– Thème 1 : Mathématiques, Informatique et Intelligence Artificielle (M2IA)

Cette thématique s’intéresse aux problématiques suivantes :

  • Calcul Scientifique, Optimisation Polynomiale, Optimisation Multiobjectif et la Programmation Semi-définie positive.
  • Services Web, Ingénierie dirigée par les Modèles, Adaptation Risques et sécurité des systèmes d’information
  • Le problème de la médiane ordonnée d’un nombre fini de fonctions rationnelles et la Théorie de Localisation.

Il s’agit ici de l’application et l’adaptation des méthodes d’optimisation pour développer des algorithmes puissants pouvant résoudre une variété de problèmes dans un environnement multicritères donné. Son apport pour ce laboratoire sera par exemple l’application de ces méthodes et de l’intelligence artificielle et du big data aux domaines des ressources naturelles et de l’énergie (cartographie des gisements solaires, éoliens, bio-massique, reconnaissance automatisée de faciès lithologique, analyse de formes en pétrographie et minéralogie, évaluation des risques environnementaux, mécanique des roches, décryptage de signatures géochimiques ou géophysiques, …). Les méthodes basées sur les algorithmes évolutionnaires et l’optimisation multi-objectif constituent déjà une thématique de recherche pour quelques membres du présent laboratoire. En effet, des projets et des travaux de recherches ont été réalisés pour le dimensionnement des circuits intégrés qui comportent des millions de transistors et pour lesquels il faut trouver le meilleur compromis entre performances et place consommée. Une autre application serait d’appliquer la théorie de localisation pour trouver le meilleur emplacement d’un ou de plusieurs capteurs sans fil, communicants voire intelligents, dans un réseau ou dans une zone géographique afin de couvrir au maximum l’espace étudié et faciliter la communication entre eux. On peut aussi citer le développement des applications SIG (systèmes d’Information Géographique) pour la cartographie des ressources et la localisation automatiques des régions d’intérêts particuliers (régions plus adaptées à l’installation des centrales solaires par exemple, etc…).

– Thème 2 : Systèmes Embarqués, Électronique et Télécommunication (S2ET)

Les compétences agglomérées dans cette thématique sont :

  • Physique des composants de l’échelle micro à l’échelle nano-métrique, Physique des capteurs, capteurs intelligents
  • Conception des circuits intégrés analogiques et numériques
  • Télécommunications, Antennes et propagation
  • Théorie, conception et expérimentation des antennes micro-ondes pour des applications RFID
  • Traitement de signaux, traitement d’image et traitement vidéo
  • Description matériel, architectures parallèles, systèmes temps réel

Cette thématique concerne la physique des composants dans sa globalité et l’architecture des circuits intégrés. Une des compétences émergeantes dans cet axe est la physique de capteurs et des capteurs intelligents. On pense par exemple aux capteurs de types nez ou langue électronique et qui trouvent des applications dans les domaines de la santé, de mesure de la pression, de la géologie et de la prévention des risques. Ces capteurs génèrent des milliards de données, qui nécessitent des compétences informatiques et mathématiques pour les gérer et les analyser pour enfin les rendre intelligents à travers des méthodes d’apprentissage profond.

La compétence systèmes embarquée se retrouve aujourd’hui partout. Nos équipes ont une expertise reconnue au niveau international pour tout ce qui concerne l’architecture, la parallélisation et le traitement de données en temps réelles. Nous avons déjà proposé des solutions pour les codeurs et décodeurs de séquences vidéo haute résolution.

Un autre axe fort est les traitements de signaux, d’images et de vidéos non seulement au niveau mathématique et théorique du terme mais au niveau implémentation matériel, ce qui sous entend la conception de circuits dédiés.

Une autre grande variante est les télécommunications, antennes et propagation des ondes, ceci se retrouve non seulement au niveau du génie électrique mais qui est très utile pour le domaine de la géologie, de la prévention des risques et de l’exploration et l’analyse des signaux provenant du sous-sol. Une thèse en géophysique a été déjà soutenue dans ce domaine dans ce laboratoire et une autre sur l’analyse des phosphates stériles par l’imagerie multi-spectrale est en cours.

Cette thématique regroupe des compétences qui peuvent être intégrés dans tout projet fédérateur du laboratoire.

Thème 3 : Géologie et Géophysique appliquées aux Géoressources et Géorisque (2GA2G)

Cette thématique comprend les axes suivants :

  • Géophysique appliquée à l’exploration des ressources naturelles, aux géo-risques et aux géo-environnements : Acquisition, Interprétation et modélisations des données géophysiques dans un cadre géodynamique global.
  • Cartographie géologique, étude de la fracturation tectonique et sa relation avec les mises en place des minéralisations hydrothermales.
  • Effets de la tectonique cassante sur les écoulements des eaux souterraines et de surface et modélisations hydrogéologiques.
  • Etude des structures du sous-sol et des mouvements de masse (Glissement de terrain) par l’étude de terrain, sismotectonique, géophysique, télédétection photogrammétrie et réalisation de cartes géotechniques des zones urbaines.
  • Pétrologie, métallogénie et valorisation des géomatériaux par étude géotechnique tests technologiques et d’identifications.
  • Patrimoine géologique, muséologie & géoparc.
  • Géo-environnements, aménagement du littoral et SIG.

Cette thématique à connotation géologique et géophysique est dédiée essentiellement aux phénomènes géologiques à la base des ressources naturelles (énergies, eau, mines, géo-matériaux), aux géo-risques et à l’environnement. Elle fédère plusieurs spécialités des sciences de la Terre, de la physique, des mathématiques et de l’informatique et assure donc une excellente transversalité entre les membres du laboratoire. En effet : i/ Le problème géologique étant identifié par les géologues, ii/ géophysiciens et physicien discutent l’approche approprié pour le résoudre (méthode, appareillage, capteurs, etc.), iii/ vient ensuite le stade de préparation du levé par les géologues (choix de sites, positionnement de stations de mesures ou de capteurs, etc.), iv/ Exécution des mesures par les géophysiciens et les physiciens (ces derniers veillent sur le bon fonctionnement des appareils, leur amélioration et leurs optimisation), v/ les données recueillies (qui peuvent être aussi préexistantes via un projet d’état par exemple) seront ensuite traitées (traitements du signal, analyse multispectrales, représentation cartographiques, base de données, etc.) par les géophysiciens, les physiciens, les informaticiens et les mathématiciens, vi/ les géologues et géophysiciens s’occupent de l’interprétation qualitative des données et avec les informaticiens, ils développent leurs interprétation par la modélisation 2D ou 3D.

Cette synergie entre les différentes compétences du laboratoire trouvent plusieurs champ d’applications tels que :

i/ prospection minière et valorisation des géomatériaux,

ii/ délimitation de zones à risque : de pollution, d’instabilité de terrain, vulnérabilité aux crues et aux inondations,

iii/ identification et modélisation de stériles dans les phosphates,

iv/ choix des sites pour l’installation de grands ouvrages (ponts, barrage, gazoduc, etc.) et pour le stockage de déchets (décharge ou autre, etc.),

v/ prospection de l’eau, sa gestion et la modélisation de l’écoulement souterraine,

vi/ aménagement des domaines urbains et périurbains.

Par ailleurs, Le patrimoine géologique (minéralogique, paléontologique, archéologique, etc.) ainsi que le littoral marocain sont une richesse nationale inestimable, il va de soit qu’il faut œuvrer pour les valoriser, les aménager et de les protéger. Plusieurs compétences travaillent en collaboration dans ces domaines.

Thème 4 : Énergies Renouvelables et Développement Durable (ER2D)

  • Intégration dans les réseaux, Gisement, évaluation, sources et intégration et Efficacité énergétique, bâtiments durables développement Durable, éco-conception, innovation, PLM, CAO, FAO,

Dans cet axe, on se focalisera sur :

  • L’énergie solaire principalement photovoltaïque et photovoltaïque à concentration
  • Énergie éolienne, gisements, valorisation et intégration dans l’agriculture, le bâtiment et le trasport.
  • Réseaux et Micro-réseaux intelligents, développement des systèmes multi-sources
  • Efficacité énergétique, Bâtiment vert et durable, Conception des produits écologiques ;
  • La conception innovante ;
  • La gestion de cycle de vie des produits (PLM), l’ingénierie concourante ;
  • Le transfert de connaissances.
  • Commande intelligente

Le but étant d’abord d’évaluer les ressources en énergies solaire et éolienne capables d’être exploitées avec des hauts rendements au niveau de la région Fès-Meknès, tout en gardant un œil sur le potentiel national, voire internationale dans cette région du monde comme l’Afrique. Sans oublier la contribution au respect de l’environnement à l’échelle national et international.

Des travaux sont en cours sur le photovoltaïque à concentration comme source renouvelable très adaptée pour la région et même pour l’Afrique, une thèse a été soutenue récemment dans cette thématique (S. El Himer, 2019).

Deux autres thèses ont été soutenues sur le gisement solaire de la région et sur l’efficacité énergétique du bâtiment (Y. BELKACEM, 2014 et Kartachi 2015).

D’autres thèses sur l’intégration dans les réseaux de l’énergie éolienne et les défauts qu’il convient de maîtriser ont été soutenues (Makrini, 2019).

Membres permanents du laboratoire:

NomPrénomThématiques de recherchesadresse e-mail
AHAITOUFALIThème 1, Thème 2, Thème 4ali.ahaitouf@usmba.ac.ma
ALAMI MARKTANIMalika(M2IA), (S2ET), (2GA2G)malika.alamimarktani@gmail.com
BELKBIRHicham(M2IA), (S2ET)hicham.belkebir@usmba.ac.ma
BENNANI DOSSESâad(S2ET)bennani.saad.ensaf@gmail.com
BOHARBAli(ER2D)aliboharb@gmail.com
BOUKHIRMohammed(2GA2G)mohammed.boukhir@usmba.ac.ma
BYOUAbdeillah(ER2D), (S2ET)abdelilah.byou@usmba.ac.ma
CHAOUNIAbdelali(2GA2G)alichaouni@yahoo.fr
CHARROUDMohammed(2GA2G)mcharroud@hotmail.com
CHOUGRADHiba(M2IA)chougrad.hiba@gmail.com
EL AZZABDriss(2GA2G)driss.elazzab@gmail.com
EL BOUSHAKIAbdessamad(M2IA)abdessamad.elboushaki@gmail.com
EL HAJ BEN ALISafae(M2IA)anasafae@gmail.com
EL HASSANIHind(ER2D), (S2ET)hind_elhassani@yahoo.fr
EL MARKHIHassan(ER2D), (S2ET)hel_markhi@yahoo.fr
EL MOUSSAOUIHassan(ER2D), (S2ET)h_elmoussaoui@menara.ma
ERRAHIMIFatimaThème2, (ER2D)errahimifatima@yahoo.fr
ESSBAINajia(S2ET), (ER2D)sbainajia@yahoo.fr
FARHANEYounes(M2IA), (S2ET)arhane.youness@yahoo.fr
GHFIRYounes(2GA2G)younes.ghfir@usmba.ac.ma
HINAJESaid(2GA2G)hinajesaid@yahoo.fr
IDRISSI KHAMLICHIYounes(M2IA)youness.khamlichi@usmba.ac.ma
JABRANERaouf(2GA2G)raouf.jabrane@usmba.ac.ma
JORIOMohammed(M2IA), (S2ET), (ER2D)m_jorio@yahoo.fr
LAHMAMEDITijani(ER2D)lamhamdi.tijani@hotmail.com
LAKHRISSIYounes(M2IA)younes.lakhrissi@gmail.com
MANSOURIAnas(S2ET)anas_mansouri@yahoo.fr
MECHAQRANEAbdallah(ER2D)bdellah.mechaqrane@usmba.ac.ma
MOUGHAMIRKhadija(S2ET)k.moughamir@hotmail.com
RAZIMohcine(S2ET), (M2IA)mouhcine.razi@gmail.com
ZAHOURRachid(2GA2G)zahour_rachid@yahoo.fr
ZAZGhita(M2IA), (S2ET)zaz.ghita@gmail.com

 

Production Scientifique des 5 dernières années : SIGER_Production-scientifique.pdf

 

Collaboration :

 

  • Georgia Tech Lorraine
  • Université de Lorraine
  • Université de limges
  • Université de Bordeaux
  • ESEO D’Angers
  • L’UIR-RABAT
  • Université de Sherbrooke
  • ESIEE de Paris
  • ENIS de Sfax
  • Université de Belfort

 

Prix et distinction :

 

  • Chercheur d’excellence de la région Lorraine, Pr. A .AHAITOUF (2014)
  • ——
  • ——

 

Projets de recherche financés durant les 5 dernières années :

 

  • En tant que coordonateur

 

Cadre du projet

Intitulé du projet

Période

(de — à —-)

Responsable du projet

Budget alloué

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • En tant que membre

 

Cadre du projet

Intitulé du projet

Période

(de — à —-)

Responsable du projet

Etablissement (laboratoire) coordonnateur